Atelier « commerce, finances et gestion des entreprises

animé par Yvane Barre et Michèle André

Cet atelier réunit une vingtaine d’élèves de RA : une dizaine d’anciens et une dizaine d’élèves faisant partie des cohortes actuelles de RA, en première ou terminale.

Tous les types de parcours sont représentés par des jeunes déjà actifs, dont 2 en cours de création d’entreprise, ou encore étudiants :

  • Les instituts d’Études Politiques en spécialité finances,
  • les écoles de commerce via une classe préparatoire générale, intégrée ou une admission parallèle,
  • Le cursus universitaire : Dauphine, commerce international, audit, de la licence au master,
  • le BUT ou le BTS  suivi d’une admission parallèle en licence

Les conseils sont francs, concrets et utiles.

Pour le choix entre classes prépa, Université, IUT ou école, plusieurs critères doivent être pris en compte :

  • Niveau : Penser que son niveau comparatif en terminale va baisser une fois confronté aux meilleurs élèves issus d’autres établissements parisiens
  • Choix des spécialités et options : Les choix effectués en Seconde sont jugés comme insuffisamment expliqués et compris
  • Motivation : Bien se connaître. Estimer sa capacité à supporter le stress, une charge de travail sans commune mesure avec celui de terminale, maturité, besoin d’un encadrement ou capacité à travailler seul

La diversité des parcours permet de rassurer nos jeunes sur la possibilité et l’utilité de ne pas hésiter à se réorienter.

Sont abordés les problèmes de:

  • Financement des études : réserver le job étudiant pour les vacances ou la 2ieme année, initier ses démarches de demande de bourse dès maintenant
  • Éloignement géographique : privilégier la proximité en raison du temps perdu, sauf à avoir une forte motivation.
  • Alternance : une excellente solution, non seulement pour le financement (dans certains cas frais de scolarité et indemnité) mais surtout pour  l’expérience acquise et mise en avant dans le CV,  mais attention sur la difficulté à trouver l’entreprise et le stage motivant, ne pas hésiter à forcer les portes. Mise en garde sur les écoles privées, souvent hors contrat,  qui mettent en avant cette possibilité pour faire passer leurs couts de formation sans pour autant fournir la solution.
  • Importance du dossier présenté : personnalisé, avec la mise en avant et en perspective de tous les « engagements » externes, aussi importants que les notes, et les « soft skills »  

Un plébiscite spontané de RÉUSSIR AUJOURD’HUI nous est offert par nos anciens, tant pour l’aide à l’expression orale que les visites culturelles ou la préparation aux Études Supérieures par les Ecuries d’Eté. Ils incitent nos jeunes à travailler leur « réseau », le tout premier étant les anciens de RA !